• Accueil
  • /jeux-imitation-et-developpement-des-enfants.htm

Jeux d’imitation : Pourquoi sont-ils nécessaires au développement de l'enfant ?

Auteur : Frédéric C.

Publié le 03/07/2018

Classiques des jouets pour enfants, les jeux d’imitation sont très plébiscités par les plus jeunes, qui se construisent en mimant leurs parents. A priori simples reproductions en miniature des objets utilisés par les adultes, les jeux et jouets d’imitation sont en réalité un véritable moyen d’apprentissage et de construction de soi-même pour les enfants… Mais à quoi servent vraiment les jeux d’imitation dans le développement global de l’enfant ?

Jouet d’imitation : le processus d’imitation et de mimétisme chez l’enfant…

Dès leur plus jeune âge, les bébés développent des comportements de mimétisme selon ce qu’ils observent chez l’adulte, et plus particulièrement chez leurs parents… Lorsque l’enfant fait « coucou » ou tape des mains pour dire bravo, il reproduit alors de manière spontanée, un geste qu’il vient d’observer sans savoir sa symbolique : c’est ce que l’on appelle l’imitation dite « directe ». Plus tard, vers l’âge de 18 mois, les enfants commencent à reproduire des situations de la vie courante. Il n’est donc pas rare de voir son enfant coucher sa poupée, donner à manger à sa peluche, cuisiner des petits plats sur une dinette ou encore bricoler sur un établi ! Essentiels au développement de l’enfant, les jeux d’imitation leur permettent de comprendre le monde et l’environnement qui les entoure.

Les jeux d’imitation : des jeux symboliques pour apprendre et comprendre…

Dinette enfant Jette Pinolino

La notion de jeu symbolique renvoie au processus d’imitation différé qui s’oppose à l’imitation directe, vue précédemment. Entre 18 mois et 2 ans, l’enfant est alors capable de reproduire et faire semblant d’exécuter une action en dehors de son contexte, tel que faire semblant de manger ou de dormir. Plus tard, il reproduit ces comportements et met en scène ces actions en attribuant des rôles ou des fonctions aux objets et personnages avec lesquels ils jouent. Si cela est possible, c’est que par rapport à avant, l’enfant a acquis la notion de permanence de l’objet : même absent, l’objet continue d’exister. Il fait appel à sa pensée symbolique.

Si le jeu symbolique est une action réalisée avec un objet « détourné » de sa fonction d’origine auquel l’enfant affecte une nouvelle représentation ou rôle : faire semblant de téléphoner avec un livre par exemple, les jeux et jouets d’imitation grâce à leur réalisme, permettent plus d’implication de la part de l’enfant.

Classés en trois catégories, les jeux symboliques comprennent les jeux d’imitation avec les cuisines enfant ou les établis de bricolage, les jeux de rôle avec les déguisements enfants et les jeux de mise en scène avec entre autres les figurines… Tous permettent d’accompagner l’enfant dans le développement de nombreux savoirs et compétences !

Les jeux et jouets d’imitation : Quels bénéfices pour l’enfant ?

Grâce aux jouets et jeux d’imitation, l’enfant développe son imagination en inventant des scénarios inspirés ou non de ses expériences de vie. Il construit dans son imaginaire des interactions, histoires et aventures de plus en plus complexes en fonction de son âge et de son apprentissage. Les jeux d’imitation offrant un environnement propice à la créativité, c’est lui seul qui créé dans ce « décor » les différents personnages et péripéties qui arrivent à chacun d’entre eux…

Les jeux d’imitation sont également un moyen d’aider l’enfant à construire sa propre personnalité. En se projetant dans différentes situations et rôles, l’enfant multiplie les comportements : marchande, médecin, papa et maman… Il apprend ainsi à maîtriser ses émotions en reproduisant certaines situations qu’il peut éprouver face aux adultes et adaptent son comportement selon les différents rôles sociaux de chacun.